Les précipitations

Climatologie et records de précipitations

Les précipitations

1) Pluviométrie en métropole (en plaine)

Ville Hauteur de pluie annuelle Nombre de jours de pluie (>1 mm)
Paris 637 mm 111
Lille 743 mm 127
Strasbourg 665 mm 115
Le Mans 688 mm 113
Brest 1210 mm 159
Limoges 1023 mm 135
Lyon 832 mm 104
Bordeaux 944 mm 124
Toulouse 638 mm 96
Biarritz 1451 mm 141
Perpignan 558 mm 54
Marseille 515 mm 53
Nice 733 mm 61
Ajaccio 616 mm 68

 

2) Pluviométrie outre-mer

Ville Hauteur de pluie annuelle Nombre de jours de pluie (>1 mm)
Le Raizet – Guadeloupe 1617 mm 176
Fort de France – Martinique 1425 mm 168
Cayenne – Guyane 2871 mm 188
Saint-Benoit – La Réunion 3532 mm 196
Saint-Pierre – Saint Pierre et Miquelon 1327 mm 145
FAAA – Polynésie française 1688 mm 100
Nouméa – Nouvelle Calédonie 1070 mm 107

 

3) Cas particulier des cumuls de précipitations en montagne

Lorsque le vent dominant provoque l'accumulation nuageuse sur le relief, cet effet orographique a pour conséquence une intensification des précipitations.
Nous prendrons comme exemple Cilaos (1197 m) sur l'Île de la Réunion  et Cherrapunji (1484 m) en Inde.

CILAOS
période quantité localisation tempête Date
12 h 1144 mm Ile de La Réunion Cyclone tropical DENISE 7-8/01/66
24 h 1825 mm Ile de La Réunion Cyclone tropical DENISE 7-8/01/66
48 h 2467 mm Ile de La Réunion Cyclone tropical non dénommé 8-10/04/58
72 h 3240 mm Ile de La Réunion Cyclone tropical HYACINTHE 24-27/01/80
10 jours 5678 mm Ile de La Réunion Cyclone tropical HYACINTHE 18-27/01/80
 
CHERRAPUNJI

Au nord de l'Inde, sur les contre-forts de la chaîne himalayenne, la mousson estivale est très intense. Au phénomène météorologique s'ajoute un phénomène orographique qui avec le blocage des précipitations sur les montagnes provoque des précipitations diluviennes. C'est la région la plus arrosée du monde. Les quantités annuelles de précipitations y sont remarquables avec notamment la région de CHERRAPUNJI qui connaît une moyenne de précipitations annuelles supérieure à 10 m d'eau (10000 mm).
L'année 1860/61 y fut exceptionnelle avec un total de 24 m d'eau tombée. Soit 34 années de précipitations toulousaines.

4) Pluviométrie la plus basse

Le désert d'Atacama couvre une grande partie du nord du Chili et s'étend jusqu'au sud du Pérou sur environ 1000 km.

Il se révèle être l'endroit le plus sec de la Terre, en effet, il n'y pleut quasiment jamais. Un occasionnel brouillard fournit ici à peu près la seule humidité qui soit. On estime qu'il pleut dans ces régions arides une fois tous les 400 ans.

5) Précipitations solides

Neige

1 m 86 en 24 h au Mont-Aigoual le 19 février 1976
1 m 93 en 24 h, Silver Lake (USA) le 14 avril 1921

10m40 en une saison au Mont-Aigoual, hiver 95/96

Grêle

Grêlon de 972 g tombé à Strasbourg le 11/08/58
Agglomérat de 7 kg tombé en Espagne en 2000