Observer et mesurer

L'humidité

  1. L'eau
  2. La vapeur d'eau
  3. Histoire de l'hygromètre
  4. Table psychrométrique
  5. Définition et unités de mesure de l'humidité
  6. Le capteur d'humidité
  7. Contraintes d'installation d'une sonde d'humidité

L'eau

La Terre possède les conditions de température de surface permettant le maintien de l'eau sous ses trois formes solide, liquide et gazeuse. L'eau se répartit dans différents réservoirs à la surface de la planète. Le plus important est constitué par les océans qui représente 97,1 % du volume total. La faible proportion restante se retrouve par ordre  de volumes décroissants  dans :

- les glaces : calottes polaires et glaciers,
- les eaux souterraines (superficielles)
- les eaux de surface, rivières et lacs,
- l'atmosphère,
- les êtres vivants.
L'eau circule en permanence d'un réservoir à l'autre. Pompage et transports sous différentes formes sont assurés par l'énergie solaire. Cela constitue le cycle de l'eau. Voir schéma ci-dessous.

Météo-France
Le temps de séjour de l'eau dans les différents réservoirs est très variable d'un réservoir à l'autre. Il est estimé en moyenne à une dizaine de jours dans l'atmosphère, à 3000 ans dans l'océan, et des milliers ou millions d'années dans les nappes d'eau souterraines.

Le cycle de l'eau

L'eau qui s'évapore des océans, des lacs et des rivières, des sols et de la végétation (évapotranspiration), ou encore qui résulte de la sublimation de la glace, se condense sous forme de nuages. Les précipitations assurent son retour vers la surface où elle pourra de nouveau ruisseler ou s'accumuler dans les plans d'eau liquide ou sous forme solide, ou encore dans  les sols et le sous-sol, ou être consommée par les êtres vivants. Elle entrera ainsi dans un nouveau cycle.

Bien que l'eau dans l'atmosphère ne représente que 0,001% de l'ensemble de l'eau sur la surface terrestre, la partie du cycle de l'eau qui met en jeu l'atmosphère et les processus d'évaporation-condensation joue un rôle fondamental. Les nuages, qui couvrent plus de 60 % de la surface terrestre, réfléchissent le rayonnement solaire, et associés à la vapeur d'eau, ils jouent l'un des principaux rôles de régulateur, notamment à travers l'effet de serre.

Et que se passe-t-il dans le sol ? Voir le cycle de l'eau souterraine